Art engagé labradorien

Art engagé labradorien

L’artiste muraliste franco-ontarienne d’origine métis, Mique Michelle, a parcouru près de 1 500 km pour réaliser une murale avec une dizaine d’élèves du Centre éducatif l’Envol, situé à Labrador City.

L’artiste utilise l’art du graffiti pour aider les élèves à développer leur esprit critique par l’entreprise d’une œuvre collective. Bien plus que de mettre de la couleur aux murs de l’école, de véritables liens se sont créés entre les élèves, mais aussi avec l’artiste qui ne tarit pas d’éloges sur son expérience : « Quand puis-je revenir ?! L’accueil était génial et que dire de la volonté de partager des participants et du personnel scolaire. J’aimerais vous écouter à l’année longue. Vous travaillez fort et n’avez peur de rien. Vous me manquez – Baamaapii (à plus tard) ».

L’activité PassepART, organisée par la Fédération des francophones de Terre-Neuve-et-Labrador, a donc permis aux élèves de travailler ensemble et de réfléchir sur leur identité francophone labradorienne, renforçant ainsi leur construction identitaire.